Pataki : Pourquoi Obi (la noix de coco) sert à la divination

coco Cette histoire raconte la façon dont Obi (la noix de coco) est devenu l’oracle et a été contraint de tomber par terre à chaque fois que les hommes posent des questions aux orishas pour obtenir des réponses.

Obi (nom de la noix de coco en lucumi) était pur, humble et simple et pour cela Olofin lui a donné un cœur, des entrailles blanches et l’a placé sur le dessus d’un palmier. Eleggua, qui est le messager des orishas, était au service d’Obi et bientôt il réalisa qu’il avait changé. Un jour Obi décida de faire une grande fête et invita tous ses amis. Eleggua les connaissait tous et savait qu’ils étaient des gens importants, mais les pauvres, les malades et les malformés étaient des amis d’Eleggua et il les invita tous à la fête pour donner une leçon à Obi .

La nuit de la fête, Obi s’était habillé richement pour recevoir ses invités, mais il a été surpris quand il a vu arriver les pauvres et les malades. Il leur demanda qui les avait invités et ils répondirent que c’était Eleggua qui l’avait fait en son nom. Obi, hors de lui, commença à les insulter pour avoir osé venir si mal habillés, et les mit à la porte. Ils sortirent très embarrassés et Eleggua partit avec eux.

Un jour Olofin envoya Eleggua avec un message pour Obi, mais celui-ci refusa d’y aller parce qu’il avait changé, qu’il était devenu arrogant et ne faisait plus attention à ceux qui souffraient sur terre.

Olofin décida de vérifier la véracité de ce que racontait Eleggua et en s’habillant avec des oripeaux, il se présenta chez Obi, mendiant de la nourriture et un abri. Obi commenca par lui répondre, comment  est-ce qu’il avait osé venir chez lui habillé avec de tels vêtements. A ce moment là, Olofin le réprimanda et Obi le reconnut. Il s’agenouilla devant lui pour s’excuser, mais Olofin lui dit : tu étais juste et c’est pourquoi je t’ai donné un cœur blanc et un corps digne. Maintenant tu es plein d’arrogance et de fierté et je te punis à avoir les entrailles blanches mais à tomber et rouler par terre jusqu’à ce que ton corps se salisse, pour servir les orishas et les hommes.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish