Connaître son ange gardien ou orisha tutélaire

idde orula La cérémonie appelée « main d’Orula » est réalisée par des babalawos normalement une fois que le croyant a reçu ses guerriers (Eleggua, Oggun, Oshosi et Osun). Cette cérémonie permet de connaître l’orishe tutélaire ou ange gardien de la personne.

Quand on fait la cérémonie de main d’Orula, on reçoit symboliquement la main gauche de l’orisha Orula. Comme il est droitier, la main d’Orula ne sert pas à travailler dans la religion mais  à veiller à la santé et au bien-être de la personne.

Pendant la cérémonie, on communique au croyant un signe ou odu qui le représente et on lui donne un nom dans la religion (le nom est le signe qui est sorti). L’un de grands bénéfices de cette cérémonie est qu’à la fin on reçoit un « ita ». Le ita raconte le chemin de la personne (passé, présent, futur) et son avenir. Cet avenir doit être compris comme une façon d’avancer dans la vie et éviter les possibles pièges que la personne peut rencontrer au quotidien.

La cérémonie de mano de Orula dure trois jours. Le premier est consacré aux sacrifices à Orula, le deuxième est nommé le « jour du milieu » et c’est la journée consacrée à d’autres rituels en rapport avec la cérémonie centrale. Le dernier jour c’est le jour du ita. Il est important de dire que pendant ce ita, il est révélé à la personne le nom de son orisha tutélaire ou ange gardien. C’est la seul façon de le savoir car ni les tirages des coquillages ni les tirages d’ekuelé permettent de le faire.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish