Les règles de conduite des santeros (2)

règles conduite Pour faire suite à l’article précédant, « Les règles de conduite des santeros (1) » voici d’autres règles de conduite pour pratiquants non initiés:

– Le parrain ou la marraine peuvent décider le moment de l’initiation de la personne, tenant compte de la volonté du néophyte d’accomplir les règles de la dite initiation.

– Le parrain ou la marraine devront faire parvenir au néophyte toute l’information nécessaire concernant les règles de Oshá-Ifá afin que le futur initié sache à quoi s’en tenir. En même temps, le parrain ou la marraine devront répondre aux questions et éclaircir les doutes du futur initié sans pourtant révéler des secrets que ne doivent pas être confiés aux non initiés.

– Avec l’accord préalable du futur initié, le parrain ou la marraine donneront la noix de coco à leur ange gardien afin de déterminer qui sera l’oyugbona (deuxième parrain ou marraine). Après, ils rendront visite à celui-là pour l’informer et lui demander s’il est d’accord, donner de la noix de coco à son ange gardien et voir si celui-ci donne son approbation.

– Le futur initié devra rassembler des informations sur la famille biologique, décédés ou pas, pour connaître s’il y a quelqu’un déjà initié en Oshá-Ifá, quel niveau d’initiation a-t-il eu et le lignage religieux auquel il appartient. Cette information sera transmise au parrain ou à la marraine quand ils le demanderont.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish