Les règles de conduite des santeros (3)

règles conduite Pour faire suite aux articles précédants concernant les règles de conduite des santeros, voici d’autres règles de conduite pour pratiquants non initiés.

– Le parrain ou la marraine doivent établir la liste de parents et amis décédés du futur initié, afin qu’ils puissent être invoqués pendant les différents rituels et cérémonies. Le parrain ou la marraine, devront aussi préparer la moyugba pour le futur initié avec tous ses parents décédés et ceux de la famille religieuse à laquelle il va appartenir pour qu’ils puissent être invoqués le moment venu. Le futur initié devra l’apprendre par cœur.

– Le futur initié doit réaliser les messes spirituelles nécessaires pour rechercher les esprits que l’accompagnent.

– Avant l’initiation de Yoko Oshá, le parrain ou la marraine et le futur initié devront se recontrer afin de vérifier qu’il ne manque aucun objet pour mener à bon terme les cérémonies et aussi préparer les moyens de transport nécessaires pour les cérémonies de la rivière et de la place du marché. Rien ne doit être laissé au hasard.

– Trois jours avant Yoko Oshá, le néophyte (ou le pratiquant non initié), devra s’abstenir d’ingérer des boissons alcoolisées et des drogues, d’avoir des rapports sexuels, de sortir la nuit, de se bagarrer et aussi devra éviter de participer à des événements sociaux violents.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish