L’oracle de Biagüé (2)

alafia A travers cet oracle on peut réaliser des consultations générales avec l’obi ou noix de coco. Cette méthode de divination est utilisée par les santeros et par les babalawos mais peuvent aussi l’utiliser les pratiquants qui ont reçu les orishas guerriers ou une initiation qui leur confère les pouvoirs nécessaires pour pouvoir consulter.

Tous les orishas ou divinités yorubas, « communiquent » à travers la noix de coco mais aussi les ancêtres ou esprits (eguns) obscurs ou de lumière, expriment leur volonté et se communiquent avec nous à travers l’obi.

Il se peut qu’apparaissent certaines contradictions parmi les conseils ou prévisions d’un même odu car ces conseils sont sélectifs et ne doivent pas être interprétés tous en même temps. Si la consultation est correctement réalisée, le processus de sélection évitera de choisir en même temps deux éléments contradictoires, mais si cela se produit, le premier élément l’emporte sur les suivants.

Avant de procéder au tirage des noix de coco et connaître le odu ou lettre avec laquelle parlent les orishas, il faut déterminer si la consultation qu’on va réaliser parle de façon positive (iré) ou négative (osogbo). On peut ainsi établir si le bien annoncé pendant la consultation sera facile à atteindre (si c’est un iré) ou s’il faudra faire des œuvres (si c’est osogbo), ou si le mal annoncé sera difficile d’éloigner (quand c’est osogbo) ou si on pourra s’en débarrasser facilement (quand c’est iré).

Afin de déterminer la positivité (iré) ou négativité (osogbo) de la personne qui se consulte, on demande à Obi (la noix de coco). Si elle répond avec Eyeife, la réponse à la question est « oui » ; si elle réponde avec Okana ou Oyekun, la réponse est « non », si la réponse est Alafia ou Etawa, il faudra répéter le tirage pour confirmer la réponse.

Une fois déterminée l’orientation positive ou négative de la consultation, il faut déterminer quel est le iré ou le osogbo spécifique de la personne à ce moment là. Cela se fait avec le même processus en demandant à Obi jusqu’à ce qu’on obtienne une réponse affirmative.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish