Qui était Miguel Febles Padrón?

miguel febles padron Miguel Febles Padrón était un babalawo cubain, très respecté, du XXème siècle. Ce prêtre d’Ifa a été le dernier des babalawos cubains à avoir comme maîtres des prêtres d’Ifa nigériens arrivés sur l’île comme esclaves. Son père, Ramón Febles, awo Ogbe Tua, était très exigent avec lui concernant les études religieux, au point d’engager deux babalawos nigériens pour qu’ils lui transmettent oralement leurs connaissances. Miguel n’a pas fait comme d’autres babalawos et il a transmis, petit à petit, tout ce que lui avait était appris. Grâce à cela, ces connaissances ne sont pas perdues et se conservent aujourd’hui à Cuba.

Biographie religieuse de Miguel Febles Padrón

Il naît à La Havane, le 28 septembre 1910.

Il fait Kari Osha et couronne Shango à neuf ans, avec le nom de Olosha : Shango Tola.

Sa marraine est Victoriana Rosarena, omo Obatala et sa deuxième marraine ou oyugbona est Ayai Timota Albear, omo Shango.

Il fait Ifa à dix ans et son signe est : Oddi Ka.

Son parrain d’Ifa est Bernabé Menocal, Baba Ejiogbe, Ifabi Mayesi Orunmila. Son deuxième parrain ou oyugbona est Olugere Eulogio Rodriguez, « Tata Gaitán », Ogunda Ofun.

Ses grands-parents d’Ifa (Babanla) sont : Ifa omi, Ogunda Tetura et Olugere, Oyekun Melli, tous les deux précurseurs d’Ifa à Cuba et très connus dans le culte lucumi cubain.

Son père, Ramón Febles, awo Ogbe Tua, filleul de Ño Carlos Adebí awo Iwori Boka, esclave qui a habité à La Havane jusqu’au début du XXème siècle, a obtenu sa liberté à Matanzas, quand il a réussi à soigner son maître qui était gravement malade.

Miguel Febles Padrón, awo Orunmila Oddi Ka est décédé en 1986 à l’âge de 76 ans.

Miguel Febles avec Lázaro Marquetti omo Obbatalá, awo Okana Wete, très respecté aussi par ses connaissances et son éthique religieuse, sont à l’origine de la Comisión Organizadora de la Letra del Año en 1986 qui continue leur travail vingt-cinq ans plus tard.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish