Le panthéon des orishas: Oggun

Oggun Oggun est un osha du groupe des orishas oddé, composé par Eleggua, Oggun Oshosi et Osun. Oggun est l’osha du fer, de la guerre et du travail. Il dégage les routes avec sa machette après qu’Eleggua les ait ouvertes.

Description d’Oggun

Il incarne à la fois la violence, l’astuce, la créativité, mais également l’intégrité. Il est le seul osha à avoir le droit de vie et de mort sur les êtres humains. Il est violent et malin, patron des mécaniciens, ingénieurs et soldats. Il représente le cueilleur d’herbes magiques, le chasseur solitaire et il est le propriétaire des clefs des prisons. Il est vénéré surtout avant toute opération chirurgicale.

Oggun est un osha qui joue un rôle essentiel dans la cérémonie de confirmation des oloshas, appelée pinaldo ainsi que dans celle de la confirmation des awos ni Orunmila, appelée kuanaldo. Oggun est le propriétaire du couteau, qui est l’objet avec lequel on réalise les sacrifices aux orishas. Oggun est un osha qu’on couronne sur la tête pendant la cérémonie d’initiation ou Yoko Osha.

Le nom d’Oggun provient du yoruba « Oggun » qui signifie guerre. Il était originaire de Ilesha et il fut, en vie, roi de Iré.

Ses couleurs sont le violet ou le vert et le noir et ses colliers se préparent en alternant des perles vertes et noires. Son chiffre est le 3 et ses multiples. Son jour est le mardi et tous les jours 4 de chaque mois.

Il est syncrétisé avec saint-Pierre, saint-Paul, ou saint-Jean-Baptiste selon les régions. Sa date de célébration est le 24 juin.

Pour le saluer on dit : « Oke Oggun ! Oggun Kobu Kobu, Aguanilé !

La famille d’Oggun

Dans la mythologie, Oggun était le fils de Oduduwa, le frère de Shango, Oranmiyan, Oshosi, Osun et Eleggua.

Le diloggun et Oggun

Dans l’oracle du diloggun, il parle à travers la lettre Ogunda (3).

Les outils d’Oggun

Le réceptacle d’Oggun est un chaudron en fer avec trois pieds qui contient une pierre recueillie dans la montagne ou près des voies ferrées. Ses attributs sont les fer à cheval, les clous de chemin de fer, les bouts de chemin de fer, les épées, les pics, les pelles, les machettes, l’enclume et le marteau qui représentent le travail du fer, les outils de travail en général, les chaînes, les pistolets, les armes à feu, les couteaux (il en est le maître), les aimants, etc.

L’objet de pouvoir d’Oggun est la machette.

Les vêtements d’Oggun

Oggun s’habille avec un gilet, un pantalon pourpre et un chapeau aplati. Il porte aussi une ceinture ornée avec de longues fibres de palmier et sur son épaule pend un sac en peau de tigre orné avec des coquillages.

Offrandes à Oggun

Les offrandes à Oggun sont : du beurre de cacao, de l’agouti fumé, du poisson fumé, du tabac, de l’eau de vie, de l’huile de palme, de la viande de bœuf, de la viande de chèvre, du maïs grillé, du millet long, de la farine de maïs, de l’igname, des haricots blancs, etc. Pendant les sacrifices on peut lui offrir des chèvres, des coqs, des poulets, des pigeons, de l’agouti.

Ses plantes sont : adormidera, aguacate, albahaca, algarrobo, almácigo, almendra, atiponlá, cardo santo, ceiba, galán de noche, granada, jagüey,  jengibre, lengua de vaca, maravilla, mora, pata de gallina,  pendejera, peonía, peregún,  siempre viva, tabaco, verdolaga, yerba diez del día, yerba fina, yerba de la sangre, yuca, etc.

Les danses d’Oggun

Quand Oggun descend sur son « cheval » (personne possédée), on le reconnaît par deux danses caractéristiques :

– La danse du guerrier pendant laquelle il rompt l’air avec sa machette en le lançant vers le bas pendant qu’il avance avec un pied et traine l’autre.

– La danse du travailleur pendant laquelle il mime le paysan qui réalise la moisson avec sa machette ou le forgeron qui martèle le métal. Les autres personnes présentes pendant la danse doivent imiter les mouvements d’Oggun en dansant en cercle autour de lui.

Couronner Oggun. Kari-Osha

Pour couronner cet osha il est nécessaire d’avoir reçu avant les orishas guerriers. Après, pendant la cérémonie d’initiation (couronnement) on doit recevoir : Oggun, Eleggua, Oshosi, Obbatala, Oke, Yemaya, Shango, Oggué, Oshun, Oya y Aggayu.

Chemins d’Oggun

Oggun Abagága.

Oggun Abesan.

Oggun Adaiba. C’est un Oggun guerrier dont l’objet d’adoration privilégie est une machette en fer ou acier avec des outils en miniature incrustés.

Oggun Adeolá. Il est arrivé à être roi. Il porte sa couronne avec honneur et règne avec sagesse pour procurer le bonheur de son peuple.

Oggun Aguanile. Il est le maître des montagnes.

Oggun Akirun.

Oggun Aladú. Il fait la guerre aux côtés de Yemaya.

Oggun Alagbo o Alagbede. Son nom signifie : le forgeron. Oggun le forgeron est le patron de ceux qui exercent ce métier. Il est inépuisable et travaille jour et nuit. Souvent il est grossier et intraitable. Il est l’époux de Yemaya Okute.

Oggun Alará.

Oggun Arere. Son nom signifie : le boucher.

Oggun Aroye. C’est un Oggun très violent, impulsif, irrationnel et plein de haine. Il est très dangereux et pour cela il ne doit pas vivre à l’intérieur des maisons mais dans le patio et il faut bien s’en occuper afin d’éviter des disputes et malentendus entre les habitants de la maison. Il faut lui fabriquer une petite maison et le mettre à côté d’Eshu Aroye, son frère.

Oggun Bi.

Oggun De.

Oggun Deyi

Oggun Elémona.

Oggun Gbenagbena.

Oggun Igiri.

Oggun Ikolá.

Oggun Já. Il est un guerrier violent. On dit, qu’il préfère se baigner dans le sang même s’il peut le faire dans l’eau. Il mange des chiens. Il est à l’origine des disputes et des violences et pour les éviter il faut bien s’en occuper.

Oggun Jobí. C’est le guerrier à l’affût qui attend le moment pour attaquer. Il est violent et répand les malheurs sur les ennemis et leurs territoires jusqu’à les détruire.

Oggun Kasajó.

Oggun Kobu Kobu. Il est le chef de chantier. Il se promène toujours avec son fouet.

Oggun Makinde.

Oggun Meye. Il est un guerrier qui s’est transformé en sept guerriers. Ses offrandes sont toujours en nombre de sept. Il est l’ennemi à mort de Shango.

Oggun Meyi. C’est l’Oggun avec deux visages. D’un côté, il est un bon père de famille, travailleur et pacifique. De l’autre, il est violent, destructif et assoiffé de sang.

Oggun Molé.

Oggun Ñako Ñiko. C’est un Oggun assassin, un tueur.

Oggun Oké. C’est l’Oggun maître des montagnes. Aussi connu comme Oggun Afanamule et Oggun Ogumbi.

Oggun Olode. Il est le chef des chasseurs.

Oggun Olobe.

Oggun Olobeté.

Oggun Olokó. C’est un Oggun fermier qui travaille la terre. On lui prie pour que les récoltes soient bonnes. Aussi connu comme Oloruko et Aroko.

Oggun Olópa.

Oggun Ondó.

Oggun Onile. Son nom signifie : le maître de la terre. Son titre fait référence à la première personne qui arrive sur un endroit vierge pour s’établir et travailler la terre.

Oggun Onira. C’est l’Oggun associé à la pluie, la boue et les eaux troubles des rivières. Il fut roi de la ville de Ira, d’où provient son nom (oni=roi, Ira).

Oggun Oniré. Dans ce chemin Oggun est un conquérant, guerrier et général de l’armée.

Oggun Orioko.

Oggun Patakori.

Oggun Shibiriki. Aussi appelé l’assassin. Il est toujours jaloux de Shango à cause de l’amour de Yemaya. Il est féroce et brave.

Oggun Soroké. Son nom signifie : celui qui parle plus haut que les autres.

Oggun Talajó.

Oggun Valanyé o Valenyé. C’est un Oggun qui travaille la terre.

Oggun Warí. Dans ce chemin, Oggun est la force destructive et violente.

Caractéristiques des fils d’Oggun (omo Oggun)

Les fils d’Oggun sont doués pour les travaux manuels. Ils sont des forgerons, des bouchers. Ils peuvent être aussi des militaires, des policiers.

Ils ont un caractère très fort et ils veulent toujours imposer leur point de vue. Ils cherchent tout le temps de bagarres. Ils sont justes mais très têtus et ils se croient en possession de la vérité. Ils ne repentent de ses actes et même s’ils se trompent ils ne sont pas capables de le reconnaître. Ils sont très indépendants.

Pataki (histoire) d’Oggun

Au début des temps, de la relation entre Ororima et Tabutu est né un fils qui fut connu comme Tobi Ode (l’adroit chasseur). Parmi les orishas, Tobi Ode fut le premier qui décida de faire le chemin entre le royaume invisible (ikole orun) et la terre (ikole aye). Les autres orishas, le suivirent mais ils découvrirent que ikole aye était couvert d’une dense végétation et qu’ils ne pouvaient pas la traverser. Obatala prit sa machette et commença à nettoyer le bois mais il découvrit qu’elle s’était cassée et qu’il ne pouvait pas avancer. Alors, pour résoudre ce problème, Oggun découvrit le mystère du fer (irin) et fabriqua une machette en fer (ada irin) avec laquelle il nettoya le chemin à travers le bois pour que tous les orishas puissent marcher. Depuis, Oggun est reconnu comme le maître et l’esprit du fer (irin) et il reçut le titre de Osin Inmolé.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish