Le panthéon des orishas : Babalu Ayé

Babalu Aye Dans la santeria, Babalu Aye est l’orisha des maladies vénériennes, de la lèpre, de la variole et en général des maladies de la peau. Les malades l’invoquent dans l’espoir d’un rétablissement.

Le nom Babalu Aye est d’origine lucumi mais on le connaît aussi comme Agróniga Omobitasa  et Asowano.

Il a été expulsé de la terre yoruba pour mauvaises mœurs et il a été puni par la lèpre. La musique qui lui est offerte peut être jouée à la yoruba avec des tambours batàs ou à la ararà (terre d’exil) avec d’autres tambours.

Son réceptacle est un pot en terre cuite qu’on recouvre avec un pot plus grand et profond.

Sa danse représente un lépreux boitant et écartant les mouches qui l’incommodent.

Ses couleurs sont le blanc et le bleu clair mais ils peuvent changer en fonction des différents chemins de l’orisha.  Son chiffre est le 13.

Il se syncrétise avec saint Lazare et sa date de célébration est le 17 décembre.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish