L’oracle de Biagué. Eyeife

elleife-eyeife Les différentes combinaisons qui peuvent former les quatre morceaux de noix de coco quand ils tombent par terre, donnent lieu aux cinq lettres ou odus de l’obi. A travers ces combinaisons le consultant obtiendra des réponses (oui/non) aux questions formulées. Dans différents articles, je vous expliquerai les cinq lettres principales.

Pour indiquer le morceau qui tombe avec la partie blanche vers le haut, on marquera (O) et avec la partie blanche vers le bas, on marquera (X).

ELLEIFE ou EYEIFE (OOXX).- Cette lettre ou odu correspond à deux morceaux de noix de coco qui tombent avec la partie concave intérieure vers le haut, c’est-à-dire, on voit deux morceaux blancs et deux morceaux qui tombent avec la partie convexe vers le haut, c’est-à-dire on voit deux morceaux marrons.

Cette lettre est la plus grande de la noix de coco et répond « oui » de façon catégorique. La réponse est ferme et sûre et elle n’a pas besoin d’être confirmée par un autre tirage.

Dans un tirage général où l’on cherche un oracle plus profond et non seulement une réponse positive ou négative, Elleife indique bonheur et fermeté. Elle dit : « on ne demande pas ce qu’on connaît déjà ».

Dans cette lettre parlent Obatala, Eleggua, Oggun, Oshosi, Osun et les Ibeyis.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish