Le panthéon des orishas : Olokun

olokun C’est l’orisha des profondeurs de l’océan et de ses richesses et il est mis en rapport avec les secrets profonds de la vie et la mort. C’est une des divinités les plus dangereuses et puissantes d’Osha-Ifa. Il est souvent représenté moitié homme, moitié poisson. Quand il descend sur terre, il est toujours masqué. C’est une déité puissante, terrible et très mystérieuse. Il incarne le côté le plus terrifiant de la mer. Il est hermaphrodite et il vit enchaîné dans les profondeurs de l’océan, dans une grotte qui est son palais, entouré de pierres précieuses et de murs en ivoire.

Olokun apporte la santé, la prospérité et l’évolution matérielle. On ne peut pas couronner Olokun et quand on le reçoit il faut réaliser des cérémonies dans le cimetière, dans la mer et à la montagne. Il y a deux esprits qui habitent avec Olokun : Somu Gaga et Akaro qui représentent la vie et la mort respectivement. Chacun d’entre eux est représenté par une poupée en fer qui tient un serpent dans une main (Akaro) et un masque dans l’autre (Somu Gaga).

Cette divinité peut être remise soit par un babalawo, soit par un santero. Son réceptacle est différent selon les familles religieuses : soit une seule jarre, soit une jarre avec une autre plus petite à l’intérieur.

Il a plusieurs colliers mais normalement c’est la couleur bleue qui prédomine, avec des perles rouges, vertes, jaunes et des fois noires et blanches. Les couleurs d’Olokun sont le bleu, le blanc ou le noir. Son chiffre est le 7 et ses multiples.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish