Le panthéon des orishas : Orunmila

Orula Orunmila ou Orula est un orisha. Il est le bienfaiteur de l’humanité et son principal conseiller. C’est l’orisha de la sagesse et de la divination et le propriétaire du plateau d’Ifa, (plateau de divination). Orunmila prédit le futur et conseille les hommes pour qu’ils puissent y agir.

Quand Olodumare a crée l’univers, Orunmila était son témoin. Pour cela, il connaît le destin de tout ce qui existe et il est appelé elerin ipin ibikeji Olodumare qui signifie : témoin de toute la création et le deuxième à côté d’Olodumare.

Orunmila est le premier prophète de la religion yoruba, envoyé par Olodumare pour veiller sur l’humanité et les autres espèces sur terre. Il est le devin et l’interprète d’Ifa et possède la connaissance des oracles. Il a habité la terre en compagnie des seize ancêtres (les seize mellis d’ifa) entre les années 2000 et 4000 av. J.C. Son culte provient de Ilé Ifé et son nom du yoruba Orunmila qui signifie : seul le ciel connaît ceux qui seront sauvés.

C’est l’orisha des prêtres de la santeria, les babalawos, auxquels il se manifeste directement par l’esprit. Ces derniers respectent le plateau de Ifa, où les secrets de l’univers et des vies humaines sont tenus.

Oshun est la connaissance, le savoir, tandis qu’Orunmila est la sagesse. Ces deux orishas doivent fonctionner ensemble car « la sagesse sans connaissance est inutile et celui qui a la connaissance sans sagesse est un danger pour lui-même et pour les autres ».

Uniquement ceux qui ont été choisis par Orunmila peuvent faire partie de son culte à travers la cérémonie appelée main de Orula ou Awofaca pour les hommes et Kofa ou Ikofa pour les femmes. Les femmes qui ont reçu la main d’Orula reçoivent le nom de apetebi qui est le plus haut niveau qui peut atteindre une femme dans le culte d’Orula. Dans le cas des hommes, ils peuvent atteindre le niveau de prêtres ou babalawos.

Chez un babalawo, Orunmila habite dans un réceptacle en bois appelé batea. Orunmila ne peut pas être couronné et il communique uniquement à travers l’oracle.

Les couleurs d’Orunmila sont le jaune et le vert, et son chiffre est le 16.

Pour saluer Orunmila on dit : Orula iboru, Orula iboya, Orula ibosheshe !

Il se syncrétise avec saint François d’Assise et sa date de célébration est le 4 octobre.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish