Comment s’occuper d’Eleggua ?

eleggua  Eleggua ouvre et ferme les chemins de la vie. On peut s’occuper de lui n’importe quel jour de la semaine, mais il est préférable de le faire les lundi. En réalité on doit lui demander de l’aide tous les jours pour que les journées soient prospères et à l’abri de situations désagréables comme les accidents, les maladies, les tragédies, etc.

Le matin, on le salue en mettant la main par terre et en lui demandant sa bénédiction, la santé, la paix d’esprit, s’en sortir des situations difficiles et d’éloigner tout le mal, la mort, la tragédie et les maladies.

Une fois par semaine, on le tartine avec de l’huile de palme et du miel.

Dans son assiette, on peut lui offrir des douceurs, des bonbons, des sucreries, des biscuits, des fruits, du maïs grillé, des pop corn, des œufs, du miel et allumer une bougie. Après trois jours on jette tout dans la garrigue ou dans un endroit avec des herbes hautes. Attention à ne pas laisser des bougies allumées sans surveillance.

On peut sortir Eleggua à l’extérieur de la maison. Pour cela il faut l’entourer de papier kraft, le mettre dans un sac à main et le promener dans la rue.

On ne lui demande rien de mauvais contre les ennemis. Si on a des problèmes avec une ou plusieurs personnes, on lui parle et on lui demande de nous aider en écrivant les noms des personnes sur un papier kraft qu’on met sous Eleggua en lui demandant de s’en occuper.

Pour soulever Eleggua du sol on dit: « Aggo diddé » (que signifie: la permission, en haut)

Une fois par an, il faut aller voir son parrain (le babalawo) pour qu’il lui donne à manger un coq.

Pour les femmes, il est préférable de ne pas toucher Eleggua quand on a ses règles.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish