Quelques adimu pour les orishas

adimu3 Voici quelques-uns des adimus les plus habituels que vous pouvez offrir aux orishas :

Ado : c’est une farine de céréales grillés (gofio) avec de la noix de coco. Cet adimu peut être utilisé pour des offrandes à tous les orishas.

Akara : c’est une préparation à base de haricot (frijol de carita) cuit. On le réduit en purée et après on le fait frire comme une omelette. Si l’adimu est pour Obatala ou por egun (les esprits des ancêtres) on ne doit pas mettre du sel.

Akaraye : c’est le akara mais avec de l’huile de palme.

Amala ila : c’est une préparation avec de la farine, du gombo. Il y a des variantes avec de la vianda hachée et beaucoup de gingembre. Shango apprécie spécialement cet adimu.

Asogui : du mot « aso » = fruit et du mot « gui «  = branche, Il s’agit de fruits qui sont encore dans les arbres. C’est la personne qui fait l’offrande qui doit les chercher et les cueillir directement de l’arbre.

Bioni : ce sont des desserts de toute sorte, préparés par la personne qui fait l’offrande.

Eko : c’est une préparation de maïs frais ou de fécule de maïs qu’on présente en forme de petit pain. Si s’est pour Oshun on la présente avec du miel, pour Obbatala avec de la coquille d’œuf en poudre (cascarilla) et du beurre de cacao (ori), pour Yemaya avec de la mélasse, pour Eleggua avec de l’huile de palme. On utilise pour chaque orisha, l’ingrédient qu’il préfère.

Ishu : c’est l’igname. On doit demander si l’on présente cru, cuit, râpé ou en boulettes. C’est un adimu utilisé pour tous les orishas et comme dans le cas du eko, il se présente accompagné de l’ingrédient préféré de chaque orisha.

Obi et omi tuto (noix de coco et de l’eau fraiche) : c’est le plus important des adimus et celui qu’on peut utiliser pour tous les orishas.

Olelé : c’est une préparation à base de haricots (frijol de carita) sans peau, cuits à la vapeur d’eau et présentés en forme de tamal, c’est à dire en papillote. Il est préparé avec de la purée de haricots enveloppée dans des feuilles d’épi de maïs, mais qui peuvent être aussi des feuilles de bananier.

Ori : c’est une crème anglaise préparée avec du cacao ou du chocolat. C’est un adimu très apprécié par l’orisha Oya.

Oshinshin ou Ochinchin : c’est un plat préparé à partir des œufs brouillés, des petites crevettes (camarones) et des feuilles de blettes. Il y a des variantes qui ajoutent : du romarin, des épinards, de l’amarante blanche (bledo blanco) et de la laitue. C’est un adimu pour l’orisha Oshun.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish