Prière à l’ange gardien et aux esprits bienveillants

ange gardian Nous avons tous un bon esprit qui s’est attaché à nous dès notre naissance et nous a pris sous sa protection. Il remplit auprès de nous la mission d’un père auprès de son enfant : celle de nous conduire dans la voie du bien et du progrès à travers les épreuves de la vie. Il est heureux quand nous répondons à sa sollicitude ; il gémit quand il nous voit succomber.

La prière aux anges gardiens et aux esprits protecteurs doit avoir pour but de solliciter leur intervention auprès de Dieu, de leur demander la force de résister aux mauvaises suggestions, et leur assistance dans les besoins de la vie.

Son nom nous importe peu, car il peut n’avoir point de nom connu sur la terre ; nous l’invoquons alors comme notre ange gardien, notre bon génie ; nous pouvons même l’invoquer sous le nom d’un Esprit supérieur quelconque pour lequel nous nous sentons plus particulièrement de la sympathie.

Outre notre ange gardien, qui est toujours un esprit supérieur, nous avons des esprits protecteurs qui, pour être moins élevés, n’en sont pas moins bons et bienveillants ; ce sont, ou des parents, ou des amis, ou quelquefois des personnes que nous n’avons pas connues dans notre existence actuelle. Ils nous assistent par leurs conseils, et souvent par leur intervention dans les actes de notre vie.

Les esprits sympathiques sont ceux qui s’attachent à nous par une certaine similitude de goûts et de penchants ; ils peuvent être bons ou mauvais, selon la nature des inclinations qui les attirent vers nous.

Les esprits séducteurs s’efforcent de nous détourner de la voie du bien, en nous suggérant de mauvaises pensées. Ils profitent de toutes nos faiblesses comme d’autant de portes ouvertes qui leur donnent accès dans notre âme. Il en est qui s’acharnent après nous comme sur une proie, mais ils s’éloignent lorsqu’ils reconnaissent leur impuissance à lutter contre notre volonté.

Dieu nous a donné un guide principal et supérieur dans notre ange gardien, et des guides secondaires dans nos esprits protecteurs et familiers ; mais c’est une erreur de croire que nous avons forcément un mauvais génie placé près de nous pour contrebalancer les bonnes influences. Les mauvais esprits viennent volontairement, selon qu’ils trouvent prise sur nous par notre faiblesse ou notre négligence à suivre les inspirations des bons esprits ; c’est donc nous qui les attirons. Il en résulte qu’on n’est jamais privé de l’assistance des bons esprits, et qu’il dépend de nous d’écarter les mauvais. Par ses imperfections, l’homme étant la première cause des misères qu’il endure est le plus souvent son propre mauvais génie. (Ch. V, n° 4).

PRIERE.- Esprits sages et bienveillants, messagers de Dieu, dont la mission est d’assister les hommes et de les conduire dans la bonne voie, soutenez-moi dans les épreuves de cette vie ; donnez-moi la force de les subir sans murmure ; détournez de moi les mauvaises pensées, et faites que je ne donne accès à aucun des mauvais esprits qui tenteraient de m’induire au mal. Eclairez ma conscience sur mes défauts, et levez de dessus mes yeux le voile de l’orgueil qui pourrait m’empêcher de les apercevoir et de me les avouer à moi-même.
Vous surtout, N…, mon ange gardien, qui veillez plus particulièrement sur moi, et vous tous, esprits protecteurs qui vous intéressez à moi, faites que je me rende digne de votre bienveillance. Vous connaissez mes besoins, qu’il y soit satisfait selon la volonté de Dieu.

Prière tirée de l’évangile selon le spiritisme de Allan Kardec.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish