Différences entre Eleggua et Eshu-Elegbara

Eshu-Elegbara Il y a une grande confusion en ce qui concerne les bases des pratiques religieuses traditionnelles d’Eleggua et d’Eshu-Elegbara, Orishas qui jouent un rôle très important dans presque toutes les cérémonies et rites d’Osha-Ifa.

Eleggua est un Orisha et une divinité d’Osha qui dirige la destinée de l’individu que lui a été attribuée par Oloddumare. Eleggua participe directe ou indirectement dans les succès et les échecs de la personne et il accompagne son ange gardien pour le guider dans sa protection. Pour cette raison, Eleggua est le premier Orisha qui parle dans le ita (chemin de vie) de la consécration de Yoko Osha ainsi que dans n’importe quelle autre cérémonie d’Osha ou d’Ifa.

Il est le premier du groupe des Orishas Oddé formé aussi par Oggun, Oshosi et Osun et le premier qui doit recevoir le non initié (ou aleyo).

Dans la nature, Eleggua est symbolisé par les pierres et les roches ainsi que par les carrefours. Il est le messager d’Olofin-Olodumare et il est descendu sur terre en compagnie d’Obatala. Il ouvre et ferme les chemins de la personne et il faut toujours compter sur lui. Dans les maisons, il vit derrière les portes d’entrée.

Eleggua est toujours le premier : il est le premier des Osha qui est consacré sur la tête du nouvel initié et il est le premier qui parle à travers les coquillages (diloggun) le jour de l’ita de l’initiation ou de n’importe quelle autre consécration. Il travaille avec tous les Oshas et Orishas, c’est le seul qui est revenu du monde de Ara Onu (le monde des morts), il communique directement avec les eggun (les morts) et ramène leurs messages. C’est lui qui amène l’ebo (offrande) d’Osha à sa destination et qui rend compte aux divinités des offrandes que les sont destinées.

Eleggua peut être remis par les santeros (oloshas, babaloshas et iyaloshas). Dans l’élaboration matérielle d’Eleggua, le prêtre peut utiliser des éléments des trois règnes de la nature : végétal, minéral et animal.

Les offrandes traditionnelles à Eleggua sont les sucreries et les gâteaux en tout genre. Il a le tempérament d’un enfant espiègle que tout le monde gâte et pardonne parce qu’on connait ses pouvoirs.

Eshu-Elegbara est un Orisha et une divinité d’Ifa. Il contrôle les adversités de la destinée attribuée par Olodumare à chaque individu ainsi que les manifestations du mal. Il surveille les négligences et les oublis des individus pour les punir à la première occasion. Il prévient l’individu que pour atteindre le bonheur, il faut tenir compte de tout ce que peut s’interposer entre l’envie de faire quelque chose et sa réalisation car ignorer les obstacles est le début de la défaite et de l’échec.

Eshu agit quand on l’ignore et  si l’on veut que la malveillance ne se manifeste pas il faut tenir compte du mal, des obstacles, des adversités et prendre les mesures nécessaires pour les éviter.

Eshu est un Orisha qui est remis par les babalawos et oluos qui le consacrent avec des éléments des trois règnes de la nature selon les indications de la consultation avec l’ékuelé qu’ils font préalablement. Cette divinité ne parle qu’à travers l’ékuelé et les ikines, et elle ne se consacre pas sur la tête de l’initié. Il travaille directement avec Orula mais aussi avec les autres Orishas de façon indirecte. Il amène l’ebo et les offrandes d’Ifa.

La plupart des Oshas et Orishas se font accompagner d’un Eshu spécifique et presque tous les odus d’Ifa ont aussi leur Eshu particulier ainsi que toutes les circonstances de la vie.

Eleggua et Eshu-Elegbara ont comme caractéristique commune l’appartenance à Osha-Ifa comme institution religieuse mais la différence principale est qu’Eleggua appartient à Osha et Eshu-Elegbara appartient à Ifa.

Les initiations d’Osha visent à faire que l’individu récupère le chemin de vie qu’Olodumare lui avait accordé au moment de sa naissance et qu’il atteigne l’harmonie et l’équilibre et pour cela il peut compter sur Eleggua qui est là pour le conduire.

Les initiations d’Ifa visent à passer un pacte avec iku (la mort) afin qu’elle ne prenne pas ses initiés avant l’heure et aussi à rechercher dans les vies antérieures de l’individu les circonstances que l’ont sauvé de la mort. C’est ici, dans l’affrontement avec la mort, les obstacles et les adversités qu’Eshu-Elegbara joue un rôle essentiel.

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish