Un parrain (padrino) qui ne se prend pas pour dieu

@santeria.fr

@santeria.fr

Ifa est construit et basé sur l’enseignement, ce sont des professeurs et des étudiants pour lesquels les règles sont claires : honnêteté, bonne volonté, empathie, intelligence, foi et travail. Ceux, qui comme nous, portent le nom de babalawo, babalorisha, et olorisha sont les serviteurs du peuple et les représentants de la règle de osha-ifa sur terre.

Il ne faut pas se tromper car certains religieux confondent et appliquent ce qui leur convient le mieux à eux et à leurs intérêts. Ne soyez pas les victimes de personnes qui utilisent la religion comme un moyen de pression sur votre vie et qui vous obligent sous prétexte religieux et sans vous donner d’explications à entrer dans un comportement sectaire. Pour eux c’est un moyen d’accéder au pouvoir. Il est temps de casser le mythe du parrain tout puissant.

Nous sommes nés avec deux types de parents : biologiques et spirituels. Nos parents spirituels sont nos orisha. Un babalawo est un messager, un traducteur et un professeur de ifa.

Nous devons cesser d’accepter les comportements qui sortent du bon sens et de nourrir les mauvaises habitudes prises par ignorance de la religion.

Il est temps d’avoir du bon sens et de refuser la folie et la dépendance que certains parrains attachent à leur personne.

Si vous rejoignez un temple, vous êtes désormais un membre de ce temple de ifa. Même règle de base si vous vous rejoignez un ancien de ifa où que ce soit dans le monde. Vous êtes désormais un membre d’un groupe de personnes qui ont une compréhension commune de la règle de osha-ifa.

Dans la vie, nous marchons tous sur un chemin spirituel, notre parcours tend à la compréhension de notre destin. Pour cela, il nous est nécessaire d’être de bons enseignants et de bons étudiants. Le chemin vers la spiritualité fonctionne si nous recevons l’enseignement de quelqu’un qui nous veut du bien (notre parrain) et nous mêmes devenons les transmetteurs autour de nous, de ce que nous avons étudié. Nous sommes les éternels étudiants de multiples facettes de la vie qui sont représentées dans les pataki. Les pataki (histoires mythologiques) nous donnent des réponses à toutes les questions que nous pouvons nous poser. La parole des orisha sont dans les pataki et non dans l’orgueil des religieux.

Ne cherchez plus ce que vous savez déjà et ce que vous voulez savoir mais commencez à poursuivre ce dont vous avez besoin.  Nous avons tous besoin de la connaissance, de la sagesse et de la compréhension que nous apporte la règle de osha-ifa, pour poser les bases, la structure et les principes spirituels du voyage de notre vie.

Ifaladé ni Paris,

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish