Santeria: Les langues africaines dans les cultes afro-cubains

@santeria orula

@santeria orula

L’espagnol ou plutôt sa variante cubaine, est la langue nationale à Cuba, mais nous devons aussi prendre en compte qu’une partie de la population, à un moment ou à un autre de leur existence, a eu recours aux vestiges de diverses langues africaines pour s’exprimer et communiquer que ce soit dans la vie quotidienne comme dans le cercle religieux.
Ces langues qui survivent avec plus ou moins de force, sont bien plus vivantes qu’on ne l’imagine. Elles appartiennent à deux grandes familles linguistiques :

– les langues soudanaises
– les langues bantoues

A la première appartiennent le yoruba (et son dérivé le lucumi), employées dans les rites de la règle d’osha-ifa; le fon (et son dérivé le arara) utilisées par le culte arara; et l’efik qui est utilisée par la société secrète abakua et qui fut introduite par les Carabali du sud du Nigeria.
Les trois langues (lucumi, arara et efik) se rencontrent principalement dans les régions occidentales de Cuba.
Quant à la famille linguistique bantoue, c’est à elle que se rattachent les vestiges des langues employées dans les rites congo du culte du palo monte.

Ifaladé

Source

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish