Le panthéon de la règle de Osha et de Ifa

Sont appelés Osha les divinités qui sont reçues sur la tête pendant une cérémonie d’initiation et orishas celles qui sont placées sur les mains ou sur l’épaule.

Le panthéon d’Osha-Ifa est composé de divinités qui ont un rôle important dans l’équilibre et l’harmonie de chaque personne. Ces divinités représentent différentes aspects de la nature qui combinent une série de caractéristiques et de forces mystiques.

Ainsi chaque aspect de la nature est représentée par un Orisha ou un Osha.

Chaque personne a des vibrations qui sont liées à l’une de ces zones et en fonction de laquelle, elles auront des caractéristiques associées qui correspondent à un Orisha ou à un osha. Par exemple, si une personne rencontre les caractéristiques matérielles et spirituelles spécifiques qui sont associées au domaine de la nature que régit Yemaya, au moment de l’initiation, un ancêtre qui était vivant et dont l’ange gardien était Yemaya s’approche de lui.

Ces divinités sont très semblables aux hommes, à la fois dans leurs vertus et dans leurs défauts, c’est pourquoi elles sont capables d’accueillir les croyants comme leurs propres enfants et de communiquer avec eux à travers les différents oracles (obi, diloggun et Ifa).

Bien que les Orishas et OSHAS ne sont pas classé dans un ordre hiérarchique défini, mais l’ange gardien de la personne est l’Orisha ou l’Osha le plus important c’est elle qui dans les situations de crise aide à résoudre les problèmes et défend la personne.

L’Osha Eleggua joue également un rôle important dans la vie des personnes, lors de l’initiation en Yoko Osha, c’est Eleggua qui apporte le signe directeur de la vie de l’initié, d’où l’importance d’Eleggua dans l’équilibre de chaque individu.

Bien qu’il n’y ait pas d’ordre hiérarchique défini, tous les initiés doivent avoir reçu au préalable les Orishas Odde, ​​également connus sous le nom de Orishas guerriers, ​​qui sont: Eleggua, Oggun, Oshosi et Osun.

Indépendamment de l’ange gardien de chaque personne, tous les initiés reçoivent: Obatala, Shango, Yemaya, Oshun et Oya qui sont également connus comme oshas de tête. En outre, en fonction de qui est l’ange gardien de la personne, un ensemble spécifique d’oshas et d’orishas doivent être reçu.

Les autres OSHAS et Orishas à recevoir sont entre autres: Aggayú, Inle, olokun, OBBA, Yewa, Oduduwa, Orishaoko, Osain, Iroko, Nana Buruku, qui peuvent êtres ange-gardien de la personne et dont la consécration nécessite des rituels spéciaux.

Il y a d’autres orishas qui sont reçus mais ne sont pas des anges gardiens comme: Eshu, Ogué, Ibeyis, Oké, Añá, Orun, Orí, Orula et Abita.

Un cas particulier est celui de l’Orisha Iku qui ne doit pas être confondu avec Eggun, qui est le représentant des ancêtres décédés. Ni Iku ni Eggun ne peuvent être des anges gardiens et ne sont pas reçus comme objets de culte.

Les rituels qui se réfèrent à Olorun, Oloddumare et Olofin sont réservés aux plus grands prêtres d’Osha-Ifa, c’est-à-dire les Awo et Orunmila appelés « olofistas ». Dans le cas d’Olorun, ils reçoivent un attribut appelé Igba Olorun et, dans le cas d’Olofin, Igba Olofin. En tout cas, Olorun, Oloddumare et Olofin ne sont pas des oshas ou des orishas et quand on parle d’eux, cela doit être fait avec le plus grand respect.

Awo Ifalade

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish