Santeria : Le 7 septembre est le jour de Yamaya, Yemanja, Yemaya Olokun

Yemayá est un orisha féminin, c’est la mère de tous les fils et de toutes les filles de la planète. Elle représente l’utérus de toute espèce et la source de la vie. Elle symbolise donc la fertilité et la maternité. C’est Orisha de tête qui à la fin a reçu la domination sur la surface des mers et c’est pourquoi elle est symbolisé par les vagues de la mer, sa danse simule leurs mouvements.

Yemayá est née quand Olofin a décidé de créer le monde après qu’il ai étouffé le feu originel avec de l’eau, ce qui donne à penser que Yemaya est aussi vielle qu’Obatala et qu’elle aurait perdu, pour son puissant caractère son hégémonie sur le monde alors qu’elle était la plus puissante.

C’est une Orisha qui quand elle punit, est assez inflexible bien qu’elle se soit souvent montrée comme une mère compréhensive et aimante, elle a des dons de divination excellent, en premier elle a volé l’Ekuele d’Orula qui par la suite lui a remit les Cauris pour faire les tirages; Elle est reconnue comme la propriétaire des eaux et la source de toute vie.

L’étymologie de son nom vient de Yorùbá Yemòjá (Yeyé: mère – Omo: fils – Eyá: Poisson), qui signifie littéralement mère des poissons et selon la croyance, elle est la mère de tous car nous nageons comme des poissons dans Le placenta de notre mère.

Selon les croyances de la Santería, lorsque ses enfants l’appellent, ils doivent toucher le sol, puis embrasser le bout de leurs doigts. Les symboles qui la représente son : un soleil, une lune, une ancre, une ceinture de sauvetage, de deux rames, d’une étoile, d’une clé, d’un bateau et de 7 bracelets en argent.

Son réceptacle est une soupière bleus et blanche contenant les Otá ou elles vivent dans l’eau; Les aliments les plus souvent offerts sont des douceurs à la noix de coco, des fleurs, des pastèques, le gombo avec des boules de bananes vertes ou ignames, des oranges, des bananes,des petites crettes minuscules, entre autres. Quant aux animaux à sacrifier, ise sont généralement un canard, une chèvre, un bélier, un coq…

Elle est également très contente quand on lui offre des roses et de fait, quand ses enfants sont malades, ils devraient apporter un panier de roses blanches au bord de la mer et de là l’appeler pendant qu’ils jettent les roses dans l’eau.

Parmi les objets de pouvoir de cet Orisha, on trouve l’Agbegbe, sorte d’éventail fait de plumes de canard ou de paon et décoré de nacre et de coquillages; ainsi qu’un objet fait avec des crins de queue de cheval avec des perles bleues et blanches; et une cloche avec laquelle on l’appelle.

Les enfants de Yemayá se distinguent par leur caractère volontaire, leur force et leur rigueur. ils peuvent aussi parfois être impétueux, maternels ou paternels et arrogants, avec un caractère changeant comme la mer, de sorte qu’au moment où ils semblent être calmes, soudainement ils changes. En de nombreuses occasions, les hommes ont généralement une attitude efféminée ou nuancée. Ce sont aussi des gens qui aiment le luxe, la magnificence et ontune grande estime de soi.

Caractéristiques de l’Orisha:

-Noms: Yemanjá, Yemaja, Yemaya Olokún

-Pour la saluer: Omío Yemaya Omoloddé! Yemaya Ataramawa!

-Son chiffre: 7 et ses multiples

-Sa Date: 7 septembre

-Sa Couleur: bleu

-Jour de la semaine: samedi

-Se Sincretise avec: Vierge de Regla

2009 - 2016 © SANTERIA.FR
FrenchSpainEnglish